Chopin : Concertos pour piano

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Chopin : Concertos pour piano

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 5/5,
  • Époque : 1790-1830,
  • Effectif : Orchestre symphonique avec soliste,
  • Genre : Piano et orchestre,
  • Durée : Classique,
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    Les nouvelles bases du piano romantique

    n°1 en mi mineur, Op.11 et n°2 en fa mineur, Op.21

    Les deux concertos pour piano et orchestre de Chopin furent composés presque la même année, en 1829-1830 alors que Chopin n'a que 20 ans, et commence alors sa carrière en tant que compositeur, mais n'est pas encore installé à Paris. Il joue lui-même ses deux concertos à Varsovie en 1830 (mars et octobre). Le concerto aujourd'hui noté n°2 (en fa mineur, Op.21) est en réalité celui dont Chopin a commencé la composition en premier.

    Ces deux concertos sont très semblables de forme, d'intentions, d'esprit, de jeu et d'orchestration. Ils ont d'ailleurs été composé en parallèle l'un de l'autre. Ils atteignent tous deux le même sommet de romantisme ivre, fou, démesuré, sans limite, avec cette conscience aigüe de la réalité du monde et des sentiments humains. Chopin a mis tout son cœur dans ces concertos, tant ses élans passionnés que son extrême sensibilité, et le résultat est un subtil mélange entre poésie profonde, délicate, et délires violemment romantiques.

    La forme des concertos est tout à fait classique, en trois mouvements, avec une assez longue introduction orchestrale avant l'entrée du piano. L'orchestration est assez rudimentaire pour l'époque, proche des œuvres de Beethoven, sans réelle innovation. Mais cette écriture orchestrale brute et assez dépourvue de subtilité permet de sublimer les passages exaltés des concertos, notamment via les trompettes. La révolution de Chopin se fait surtout dans le jeu piano et ses interactions avec l'orchestre. Sur ces différents plans, les concertos de Chopin sont similaires à ceux de Paganini : le génie n'est pas dans l'orchestre, même si ce dernier est intelligemment manié.

    Si le génie de Chopin est bien visible dans les parties rapides et dynamiques des concertos, elle apparait au grand jour lors du mouvement lent ou de passages plus dépouillés des autres mouvements. Si d'un côté nous nous laissons emporter par la furie du combat et de révolte, nous pouvons aussi bien pleurer sur notre misère et nos amours impossibles. Le piano de Chopin a le génie du motif, qui habille les thèmes tel un fleuriste composant un bouquet de fleurs. Combien de petits traits simples laissant une trace de couleur dans notre esprit ? Combien de petits groupes de notes finissant une phrase lui donnent tout son charme ? Combien de délicates volutes lancent des pétales dans l'infini ? Combien de mélodies nous bercent comme des enfants rêveurs ? Nous ne saurions les compter. Chopin n'a pas, dans ces concertos, l'intuition du thème génial qui englobe toute une réalité, mais il a celle de l'entourage de thèmes plus simples.

    D'un point de vue du ton, ses concertos se divisent bien en trois parties : une première assez massive, propulsée par un thème conquérant et des aventures riches en émotions vives ; une seconde plus posée, assise sur l'admiration des beautés intérieures ; une troisième plus dansante, décomplexée, centrée sur la joie de vivre malgré tout.

    Les concertos de Chopin auront un impact majeur sur toute la musique concertante pour piano à venir, de Schumann à Rachmaninov.

    Acheter

    Il existe plusieurs excellentes versions des concertos de Chopin. Néanmoins ils tendent un piège qui fait chuter des interprétations qui pourraient être excellente : la simplicité apparente de l'orchestre. Comme Paganini l'orchestre des concertos de Chopin a vocation à être violemment romantique et pas tendrement classique. Les plus grands pianistes s'y sont frotter dont beaucoup avec succès. Je retiens surtout les version de Kissin (le fameux concert à Moscou où, âgé de 13 ans, il joue les deux concertos à la suite) et celles d'Argerich. Dans une version plus massive, la version de Barenboïm trie son épingle du jeu.

    Kissin : Chopin, concertos n°1 et 2

    Argerich joue Chopin : Concertos pour piano n° 1 et n° 2

    Barenboim joue Chopin : Concertos N°1 & 2

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre


    Fatal error: Uncaught exception 'Google_Service_Exception' with message 'Error calling GET https://www.googleapis.com/youtube/v3/search?part=id%2Csnippet&q=Chopin+concerto+piano&maxResults=25&order=relevance&regionCode=US&type=video&key=AIzaSyAX7O8mAbtCTAKiEJ9BP6puFw6VPkpkSxA: (403) The request cannot be completed because you have exceeded your <a href="/youtube/v3/getting-started#quota">quota</a>.' in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php:79 Stack trace: #0 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php(44): Google_Http_REST::decodeHttpResponse(Object(Google_Http_Request)) #1 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Client.php(499): Google_Http_REST::execute(Object(Google_Client), Object(Google_Http_Request)) #2 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Resource.php(195): Google_Client->execute(Object(Google_Http_Request)) #3 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Yo in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php on line 79