Qui suis-je ?

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Qui suis-je ?

M'envoyer un courriel :

Une question, une précision, un commentaire, un avis important ? N'hésitez pas, je vous répondrai !

Présentation générale

Oui, c'est moiDe formation ingénieur en aérospatial, je travaille pour un des grands acteurs de ce domaine. Né en 1986 dans les Ardennes, je vis actuellement à Paris. J'ai vécu une année à Londres, et deux dans la proche banlieue parisienne. Je me suis impliqué dans la vie associative de mon école à travers le Bureau des Arts, dont le but est de promouvoir les actions culturelles sur le campus et sur la capitale. J'ai exercé la profession d'enseignant en sciences pour des cours particuliers lors de mon année à Londres. J'ai également fait partie d'une association visant à promouvoir les sciences dans les banlieues défavorisées, via de l'assistance hebdomadaire aux devoirs pour les jeunes du collège au lycée, et via des manifestations sur le campus de notre école où ces élèves étaient invités.

Outre la musique et la science, je suis passionné de philosophie, que j'ai découverte au cours de mes études. Si je n'ai pas lu des milliers d'œuvres, j'ai lu et écouté suffisamment de livres, cours et conférences pour saisir les notions majeures de la philosophie. La lecture d'Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche m'a permis de mettre des mots sur des pensées que j'avais. Je suis également passionné par les activités culturelles en général. A force d'avoir erré pendant plus d'un  an dans les musées du Louvre et d'Orsay, de Paris, une autre année dans les couloirs du National History Museum, du Victoria and Albert Museum, et de la National Gallery de Londres, je commence à avoir des notions de l'histoire de l'art et d'archéologie en général. Je suis enfin passionné par les échanges et partages de savoirs, de connaissances, ou d'idées. La discussion, les débats, les conversations, les cours, sur tous sujets me sont chers. J'y vois d'une part un moyen d'augmenter ses connaissances et de découvrir de nouvelles clés pour vivre sa vie, et d'autre part je peux partager ce que j'ai acquis.

J'aime également la randonnée, le grand air, le vélo, la gastronomie, l'œnologie, le voyage, les langues étrangères.

Côté musique ?

Je me suis plongé dans l'univers de la musique classique assez tardivement, vers 19 ans. Je n'ai aucune relation ayant fait des études de musique, de musicologie, ou d'histoire de la musique dans ma famille, j'ai donc découvert cet univers par moi-même sans être influencé par des facteurs extérieurs.
En avant la musique !
J'assiste depuis environ 4ans à des concerts sur Paris, et Londres, à raison d'une fois toutes deux semaine en moyenne. Il est rare que je passe un jour sans écouter une note de musique. En 5-6ans j'ai accumulé plus de 400CDs de musique classique, soit plus de 300 heures de musique, sur plus de 120 compositeurs, dont la grande majorité du XIXème siècle et première moitié du XXème. Cela donne une indication de la diversité de mon audiothèque : environ 3CDs par compositeur en moyenne (car beaucoup de compositeurs écoutés), condensés sur la musique orchestrale de 1790 à 1950 (pour faire court). La plupart des mes enregistrements sont d'oeuvres symphoniques ou concertantes. Je ne possède que peu d'enregistrements de musique de chambre ou pour instrument seul.

S'il y a eu une force dans ma vie qui m'a fait basculer dans la musique classique, il s'agit certainement de Fantasia, de Walt Disney. S'il y en a eu une seconde, il s'agit des concertos pour violon de Paganini, et la symphonie fantastique de Berlioz. S'il y en a eu une troisième, ce serait les oeuvres de Chopin, et les symphonies de Beethoven. S'il y en a eu un quatrième, je donnerais le Requiem de Verdi et la 6ème symphonie de Mahler. Mais tout cela serait occulter de façon injuste tous les autres compositeurs et oeuvres qui ont parsemés mon voyage dans cet univers. Parlons plutôt d'idées directrices générales que je recherche dans la musique classique.

Tout d'abord je ne cherche pas ce qui serait des oeuvres "importantes" dans l'histoire de la musique. Pourquoi ? Car bien souvent ce travail est plus proche de l'archéologie que de l'art. C'est à dire que je devrais supporter des oeuvres dont le style me déplait simplement parce qu'elles sont "phares" ou "significatives" dans "l'évolution des techniques musicales ou instrumentales". Cela ne m'intéresse pas. Je préfère découvrir ces dimensions comme effet collatéral de mon inspiration première. Ce que recherche comme style est un mélange des concepts suivants : le sublime (ce qui dépasse notre entendement), l'expressivité (une oeuvre qui nous parle), les sentiments (lyrisme, pathétisme, joie, tristesse, complainte, danse, narration, etc.), la subtilité (ou la délicatesse), le drame (loin de moi le statique, le géométrique imperturbable, la sécheresse, l'aridité, etc.), la richesse (thématique, orchestrale, chromatique, etc.), la dimension élévatrice de l’œuvre d'art (qui s'oppose au vulgaire, au au grossier, au facile, au répétitif, au lourd, au froid, à la fatigue, à la pesanteur, etc.).

Ces considérations font que je n'apprécie que très modérément la musique dite baroque, grosso modo la musique d'avant Mozart, même si je n'apprécie pas excessivement la musique de ce dernier, mais il marque un premier tournant dans l'histoire de la musique (ou plus exactement c'est l'époque qui marque un tournant, pas lui tout seul, mais il en est l'emblème). En revanche j'apprécie beaucoup la musique dite romantique, que l'on situe approximativement entre Beethoven et la fin du XIXème siècle. J'apprécie également beaucoup les oeuvres dites impressionnistes, expressionnistes, ou post-romantiques, du XXème siècle. J'aime ces oeuvres passionnées, riches, thématiques, colorées, virtuoses, massives, immenses, délirantes parfois, chantantes, dansantes, sidérales, totalisantes, pathétiques, larmoyantes, noires, changeantes, millénaires, délicieuses, gaies, subtiles, etc. Voici quelques adjectifs jetés sur la table qui reviendront dans mes articles.

Si je devais nommer mes compositeurs favoris, encore que tous n'ont pas composés que des oeuvres géniales, et d'autres n'en ont composé qu'une (et je ne peux pas les mentionner ici),  je dirais : Paganini, Beethoven, Berlioz, Chopin, Liszt, Vivaldi, Tchaikovsky, Rimski-Korsakov, Prokofiev, Bruckner, Saint-Saëns. Ils sont pour moi synonyme de qualité, presque certaine (à l'exception de Beethoven, Prokofiev, Liszt, ou Bruckner qui se présentent sous plusieurs aspects différents, et dont je n'en aime qu'un).