Sibélius : Première symphonie en mi mineur, Op. 39

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Sibélius : Première symphonie en mi mineur, Op. 39

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 5/5,
  • Époque : 1870-1910,
  • Effectif : Orchestre symphonique sans soliste,
  • Genre : Symphonie,
  • Durée : Classique,
  • Autre caractéristique : Excellent mouvement lent.
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    Paysages et monstres magiques, extraordinaires !

    Composée en 1900, la première symphonie de Sibélius s'inscrit dans la tradition symphonique Française et Russe de la fin du XIXème siècle et en particulier de Rimski-Korsakov (et non Tchaikovski comme on le lit trop souvent). Si la forme est celle d'une symphonie classique, l'atmosphère qui s'en dégage déborde largement le cadre de cette forme pour approcher celui du poème symphonique. Exploitant une orchestration riche, mais souple, douce et feutrée, Sibélius construit un univers de légendes et de pays fantastiques, baigné par les brumes et les éclats dorés du soleil qui se couche sans cesse. Campagnes pittoresques peuplées de créatures imaginaires, terrestres ou marines, toujours gigantesques et imposantes, sans véritables intentions, déambulant gracieusement devant nos regards ébahis.

    La symphonie s'ouvre sur une introduction très douce, rêveuse, pleine de charme, portée par les vents, avant que ne s'impose le thème principal du mouvement, une longue note, puis deux plus brèves et un doublet de deux très courtes. Thème grandiose, lyrique, intense, qui nous téléporte instantanément au milieu des contrées inconnues dont nous parlions précédemment. Mais c'est l'ensemble des éléments sonores, les couleurs orchestrales et les motifs précieux qui concourt à produire cet univers dense et riche, presque tangible.

    Une fois ce décor somptueux installé, le second mouvement, lent, peut-être le plus impressionnant de la symphonie, en tout cas le plus impressionniste, déploie ses grands thèmes, également lyriques et figuratifs. Mais cette fois-ci, les fondus sont plus prenants, les lignes encore plus fluides, les images plus évanescentes, sans jamais perdre de leur consistance. Cette atmosphère est très surprenante, car elle semble glisser sans laisser de trace, or elle possède une telle densité qu'elle est inoubliable.

    Le scherzo est plus classique. On retrouve l'influence de Beethoven (9ème symphonie), comme chez Dvorak. La succession de notes brèves sur un thème martial, presque barbare, subtilement déclinée sur tous les instruments laisse un sourire réjoui sur nos lèvres.

    Le dernier mouvement concentre tous les atouts des précédents. On y trouve à la fois la vigueur solide du premier, la mystique brumeuse du second, la force du troisième, dans une fusion toujours subtile. Le final où la trompette domine l'orchestre, qui se déchaine de façon continue et envahissante, avant une course enivrée vers l'abîme (ou les cieux ?) est d'une intensité rarement entendue ailleurs.

    Acheter

    Pas toujours facile de trouver une version équilibrée de cette symphonie. Certains essaient de la faire passer pour une "septième" symphonie de Tchaikovsky, ce qu'elle n'est pas. Et d'autres la jouent comme la quatrième de Sibélius, oeuvre particulièrement atypique, et dont l'ambiance ne s'applique pas ici. Je conseillerai les versions de Simon Rattle avec l'orchestre de la cité de Birmingham (ici avec le coffret de l'intégrale des symphonies de Sibélius), ou Ashkenazy avec le Philharmonia orchestra (avec la seconde et quatrième symphonies et Karelia, belle suite pour orchestre).

    Sibélius par Ashkenazy : Symphonies 1, 2 & 4

    Sibelius par Rattle : Symphonies 1-7 (Coffret 5 CD)

    Une version plus débridée, plus "mahlérienne", affirmant intensément la puissance là où elle est, au dépend d'une certaine subtilité là où celle-ci est nécessaire, est celle de Bernstein avec le Philharmonique de Vienne :

    Sibélus, Symphony n°1, par Bernstein

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre

    Showing results for "Sibelius 1 symphony mi minor 39"

    • Sibelius : Symphony No. 1 E Minor op.39

      Description
      Sibelius : Symphony No. 1 E Minor op.39 Philharmonia Orchestra Ashkenazy no copyright infringement intended.

       

    • Sibelius, Symphonie Nr 1 e Moll op 39 Leonard Bernstein, Wiener Philharmoniker

       

    • Jean Sibelius - Symphony No 1 in E minor, Op 39 - Järvi

      Description
      Jean Sibelius Symphony No 1 in E minor, Op 39 1 Andante, ma non troppo - Allegro energico 2 Andante (ma non troppo lento) 3 Scherzo. Allegro 4 Finale.

       

    • Jean Sibelius - Symphony No.1 in E minor, Op.39 - Herbert von Karajan

      Description
      Symphony No.1 in E minor, Op 39 Berliner Philharmoniker conducted by Herbert von Karajan. 1.Andante ma non troppo - Allegro energico 2.Andante (ma non ...

       

    • Sibelius - Symphony No.1 E minor Op.39 Karajan Berlin Philharmonic

      Description
      Arman : Herbert von Karajan Berlin Philharmonic 2 Januari, 1981 Berlin Philharmonic Hall 1 Pisanan gerakan:Andante, ma non troppo - Allegro energico 0:00 2 ...

       

    • Sibelius - Symphony No 1 in E minor, Op 39 - Kamu

      Description
      Jean Sibelius Symphony No 1 in E minor, Op 39 Helsinki Radio Symphony Orchestra Okko Kamu Helsinki, October 1972.

       

    • Jean Sibelius - Symphony No.1 in E minor, Op.39

      Description
      Wiener Philarmoniker, Leonard Bernstein.

       

    • Sibelius - Symphony No 1 in E minor, Op 39 - Rozhdestvensky

      Description
      Jean Sibelius Symphony No 1 in E minor, Op 39 Moscow Radio Symphony Orchestra Gennady Rozhdestvensky Moscow, 1973.

       

    • Sibelius - Symphony No.1 E minor Op.39  Karajan Berlin Philharmonic

      Description
      1 First movement:Andante, ma non troppo - Allegro energico 0:00 2 Second movement:Andante (ma non troppo lento) - Un poco meno andante - Molto ...

       

    • Sibelius Symphony No.1 in E minor op.39

      Description
      Jean Sibelius 1865-1957 00:00 1. Andante, ma non troppo - Allegro energico 11:05 2. Andante. ma non troppo lento 21:19 3. Scherzo. Allegro 26:53 4. Finale.

       

    • Sibelius: Symphony No. 1 - Jukka-Pekka Saraste & Lahti Symphony Orchestra

      Description
      Sibelius Festival 2015 Jean Sibelius: Symphony No. 1 in E minor, Op. 39 Lahti Symphony Orchestra - Sibelius Hall, Lahti Conductor: Jukka-Pekka Saraste.

       

    • Symphony No. 1 - Sibelius

      Description
      Boston Symphony Orchestra Sir Colin Davis Symphony No. 1 in E minor, Op. 39 was started in 1898, and finished in early 1899, when Sibelius was 33.

       

    • Jean Sibelius - Symphony No.1 in E minor, Op.39

      Description
      Jean Sibelius - Symphony No.1 in E minor, Op.39 Armenian Philharmonic Orchestra Conducted by Loris Tjeknavorian Aram Khachaturian Concert Hall Yerevan ...

       

    • Symphony No. 1 in E minor, Op. 39 - Sibelius

      Description
      Symphony No. 1 in E minor, Op. 39 Jean Sibelius Detroit Symphony Youth Orchestra, May 28, 2016 Oriol Sans, Conducting.

       

    • SIBELIUS Symphony No. 1, Mvt. 3 - UNC Symphony Orchestra - April 2014

      Description
      The University of North Carolina Symphony Orchestra performs Jean Sibelius' Symphony No. 1 in E minor, Op. 39 on April 16, 2014 in Memorial Hall at UNC, ...

       

    • Sibelius: Symphony #1 in E Minor, Op. 39 - III Scherzo. Allegro

      Description
      Gennady Rozhdestvensky, Moscow Radio Symphony Orchestra.

       

    • Jean Sibelius /// Symphony No.1 in E minor op 39

       

    • Sibelius - Paul Kletzki ‎(1955) Symphony n°1 in E minor op. 39

      Description
      Philharmonia Orchestra 0:00 : I. Andante, ma non troppo - Allegro energico 9:45 : II. Andante 18:07 : III. Scherzo. Allegro 22:46 : IV. Finale. Andante - Allegro ...

       

    • Sibelius Symphony No. 1 in E minor, Op. 39 mov.III, Conductor: Horst Stein

      Description
      西貝流士 第一號交響曲 Sibelius, Jean Symphony No. 1 in E minor, Op. 39 00:37:06 ------------------------------------------------------------------------------------------------...

       

    • Sibelius: Symphony No. 1 in E minor, Op. 39 (Storgårds, BBC Philharmonic)

      Description
      Andante, ma non troppo - Allegro energico - Tranquillo - Tempo I - Tranquillo • 11:17 Andante (ma non troppo lento) - Un poco meno andante - Tempo I - Molto ...

       

    • Jean Sibelius - Symphony No. 1 in E minor - Neeme Järvi

      Description
      Jean Sibelius Symphony No. 1 in E minor, op. 39 Gothenburg Symphony Orchestra Neeme Järvi 00:00 I. Andante, ma non troppo - Allegro energico 11:15 II.

       

    • Sibelius' Symphony No. 1, Op. 39, in E Minor

      Description
      Miguel V and the Milwaukee Youth Symphony Orchestra Uihlein Hall, Marcus Theater MKE 1/24/2016.

       

    • Sibelius - Symphony no.1 Op.39 E minor, 1. Movement

      Description
      Artun Hoinic: Conductor Çukurova State Symphony Orhcestra.

       

    • Sibelius: Symphony #1 in E Minor, Op. 39 - I Andante ma non troppo. Allegro energico

      Description
      Gennady Rozhdestvensky, Moscow Radio Symphony Orchestra.

       

    • Sibelius: Symphony #1 in E Minor 1. Andante ma non troppo

      Description
      Jean Sibelius: Symphony #1 in E Minor (1900) op. 39 Video Upload powered by https://www.TunesToTube.com.