Saint-Saëns : Danse macabre, pour violon et orchestre, Op. 40

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Saint-Saëns : Danse macabre, pour violon et orchestre, Op. 40

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 5/5,
  • Époque : 1830-1870,
  • Effectif : Grand orchestre avec soliste,
  • Genre : Violon et orchestre,
  • Genre : Poème/Suite symphonique,
  • Durée : Courte,
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    Le Démon et ses squelettes vous glacent les sangs !

    Une oeuvre courte qui expose un aspect particulier de la musique de Saint-Saëns : la densité. Saint-Saëns est particulièrement à l’aise dans les œuvres concertantes ou de forme libre, et ce poème symphonique concertant regroupe ces deux conditions, il est donc assez naturel d’y trouver le meilleur du compositeur.

    La Danse Macabre, si elle est largement d'une qualité comparable à l'introduction et rondo capriccioso, nous propose un schéma fort différent : il s'agit ici d'une musique descriptive, voire narrative, avec ses personnages, ses situations, sa réalité visible. Inspirée par un poème de Henri Cazalis et créée en 1875 avec un succès médiocre, elle est la première œuvre à introduire le xylophone dans l'orchestre, preuve s'il en était besoin de l'innovateur permanent qu'était Saint-Saëns. Elle nous invité à entrer dans le monde des ténèbres, entouré des démons, des squelettes, des monstres et de Satan lui-même nous entraînant avec son violon vers l'abîme des âmes, jusqu'à ce que le chant du coq ne vienne nous ramener à la réalité. Le violon conduit donc la danse des spectres, qui sont plus ou moins directement représentés par l'orchestre, jusqu'à une apothéose diabolique, déconstruction savamment travaillée, et à l'extinction du violon dans un soupir qui annonce déjà son retour prochain.

    A noter qu'il existe une version pour violon et piano de la Danse Macabre, et que cette transcription ne nuit étonnamment pas trop à l'œuvre. En général les réductions d'orchestre pour piano rendent les œuvres plates ou de couleurs beaucoup plus fades, ici la simplicité du piano (qui garde tout de même son identité, avec un rôle réel) permet de magnifier le jeu du violon, et c'est une dimension essentielle de l'œuvre qui s'en trouve grandie.

    Acheter

    Dans cette œuvre le rôle du violoniste est déterminant, même si l’orchestre a une véritable consistance, la danse étant menée par le violon. Il faut donc éviter les violons trop plats ou sans aspérités, l'oeuvre étant chargée d'images et de couleurs. A ce jeu Bernstein et le New York PO ont la carrure pour donner tout son éclat à l'oeuvre.

    French Orchestral Spectaculars, by Bernstein

    Mais Ormandy lui apporte un zeste de douceur, une retenue qui sont loin d'être nuisibles.

    Saint-Saëns : 3ème symphonie, Carnaval des Animaux, Danse macabre, etc.

    A la réduction pour piano et violon, la version de Shaham et Feldman est extraordinaire !

    Devil's dance

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre


    Fatal error: Uncaught exception 'Google_Service_Exception' with message 'Error calling GET https://www.googleapis.com/youtube/v3/search?part=id%2Csnippet&q=Saint+Saens+Danse+macabre+violin+++40&maxResults=25&order=relevance&regionCode=US&type=video&key=AIzaSyAX7O8mAbtCTAKiEJ9BP6puFw6VPkpkSxA: (403) The request cannot be completed because you have exceeded your <a href="/youtube/v3/getting-started#quota">quota</a>.' in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php:79 Stack trace: #0 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php(44): Google_Http_REST::decodeHttpResponse(Object(Google_Http_Request)) #1 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Client.php(499): Google_Http_REST::execute(Object(Google_Client), Object(Google_Http_Request)) #2 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Resource.php(195): Google_Client->execute(Object(Google_Http_Request)) #3 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/G in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php on line 79