Rott : Symphonie en Mi majeur

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Rott : Symphonie en Mi majeur

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 4/5,
  • Époque : 1870-1910,
  • Effectif : Grand orchestre sans soliste,
  • Genre : Symphonie,
  • Durée : Longue,
  • Autre caractéristique : Trait d'union entre Bruckner et Mahler.
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    L'artiste fou et la création du monde

    Étrange personnage que Hans Rott, sorte de Rimbaud de la musique (toutes proportions gardées), mort fou à 25 ans en 1884, méprisé par les grands de son époque, notamment Brahms, ne laissant derrière lui qu'une symphonie (retrouvée autour de 1980). Seul Mahler aura vu son génie. Il lui en sera reconnaissant, s'inspirant d'ailleurs de plusieurs effets qui deviendront structurant dans son oeuvre. A mon sens, Rott est le trait de liaison qui permet de passer de Bruckner (dont il fut l'élève) à Mahler.

    Celle-ci s'ouvre sur un délicat crescendo, évoquant les ouvertures des grandes symphonies de Bruckner, tout en étant plus léger. Un thème, plutôt simple, domine, est développé par les solistes aux vents ou par les cuivres. Mais Rott n'insiste pas sur la répétition, les péripéties sont particulièrement importantes et ne servent pas à "meubler". Le souffle du premier mouvement est héroïque, mais sans emphase, incarnant une sorte de héros en quête d'aventures et de sens. On est des atmosphères très affirmées de Bruckner malgré une proximité orchestrale évidente.

    Le second mouvement ne s'organise pas autour d'un thème clair. Le travail est essentiellement harmonique, fondant l'orchestre en un immense orgue, déployant de larges chorals, dans une atmosphère très proche du premier mouvement. Plus lyrique, plus massif, moins original cependant, je trouve qu'il lui manque une épine dorsale autour de laquelle s'organiser, ce qui n'empêche pas de beaux effets orchestraux, notamment dans la dernière partie (ostinato aigus des violons sur choeurs de cuivres, long passage mystérieux joué piano, très joli final).

    Mais le génie se révèle surtout dans l'extraordinaire troisième mouvement, au souffle et à la diversité prodigieux. Tout part d'un thème cuivré, héroïque, très clair, puis ce sont les danses des cordes accompagnées du triangle, avant de saluer les rires des vents, et de reprendre le thème. Contrastes, variations, jeux orchestraux, énergie toujours renouvelée, jusqu'à une partie centrale subtile et onirique, comme suspendue au dessus du vide. La transition pour revenir à un rythme plus rapide est superbe (trompette, triangle, dépouillement progressif, puis roulements de timbales). Le déploiement devient plus sombre plus torturé, plus inquiétant, utilisant beaucoup de motifs (préfigurant Mahler). Intervient alors un surprenant mais délicieux solo de violon, sucré-salé, avant de revenir sur l'ambiance du début du mouvement. Et soudainement, Rott nous offre une fugue ! Anachronisme incroyable dans une telle symphonie, mais la modernité du travail orchestral magnifie la forme pour en faire une danse démoniaque inoubliable. Tout finit dans une éclatante reprise, joyeuse, presque moqueuse.

    La symphonie aurait pu se clore à la fin du troisième mouvement, mais l'histoire n'est pas finie. Il s'agissait d'une "fausse fin". Le dernier mouvement est tout aussi novateur que le précédent, bien que très différent : que ce soit par l’utilisation des graves, des silences, de moments figés où le temps n'existe plus. L'orchestration est de plus en plus massive, commençant par des solos aux vents ou aux cuivres, atteignant par la suite des sommets très bruckneriens, bien que, comme dans le premier mouvement, moins affirmés, entre chien et loup, dans un univers assez dépouillé (malgré les masses mises en mouvement). Un long passage central (vers 12min), très lyrique, plus positif nous laisse imaginer quelque grand paysage verdoyant, balayé par le vent et le soleil. S'ensuit une dynamique de peuplement, à travers plusieurs motifs ou mélodies, donnant vie à cet univers qui restait désolé. Enfin la vie et l'énergie débordent, la danse des créatures se met en branle, un contentement certain envahit le héros. Les thèmes du premier mouvement réapparaissent alors, transfigurés, bien plus joyeux, bien que toujours teintés de doutes. Doutes qui finissent eux aussi par s'envoler, laissant le spectacle grandiose d'un monde nouvellement créé, qui démarre la longue histoire de la vie. Un sentiment d'achèvement de la création de l'univers nous reste après le final de ce mouvement, splendide.

    Si la symphonie me semble manquer de cohérence d'ensemble, elle propose plusieurs fulgurances, notamment les deux derniers mouvements, auxquelles il faut tirer son chapeau.

    Acheter

    La version de Samuel est tout à fait dans l'esprit de la symphonie :

    Rott - Symphonie en mi majeur

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre

    Showing results for "Rott symphony major"

    • Hans Rott - Symphony in E Major (1880)

      Description
      I. Alla Breve - 00:00 II. Adagio - Sehr Langsam - 9:22 III. Frisch und lebhaft - 20:19 IV. Sehr langsam - Belebt - 33:08 Hans Rott (1 August 1858--25 June 1884) ...

       

    • Rott - Symphony No. 1 In E Major

      Description
      Radio Symphonieorchester Wien - Dennis Russell Davies, conductor For information and analysis of this work visit ...

       

    • Hans Rott - Symphony No.1 in E major - Mvt. I (Alla Breve)

      Description
      UGA Symphony Orchestra performance from October 3, 2013, conducted by S. Eric Hawk. The audio is from the audience's perspective. This performance was ...

       

    • Hans Rott - Symphony for string orchestra

      Description
      Hans Rott (1858 - 1884), Symphony for string orchestra in A flat major. 1. Allegro con fuoco, Agitato e con brio 2. Grave e Largo, Grave 3. Scherzo. Prestissimo ...

       

    • Hans Rott - Symphony No.1 in E major - Mvt. IV (Sehr Langsam: Belebt)

      Description
      UGA Symphony Orchestra performance from October 3, 2013, conducted by S. Eric Hawk. The audio is from the audience's perspective. This performance was ...

       

    • Rott Symphony No. 1 In E Major

      Description
      Radio Symphonieorchester Wien - Dennis Russell Davies, conductor For information and analysis of this work visit . I. Alla Breve - 00:00 II. Adagio - Sehr ...

       

    • Rott Suite in E

       

    • Hans Rott - Symphony No.1 in E major - Mvt. III (Scherzo: Frisch and Lebhaft)

      Description
      UGA Symphony Orchestra performance from October 3, 2013, conducted by S. Eric Hawk. The audio is from the audience's perspective. This performance was ...

       

    • Hans Rott - Orchestral Prelude in E Major.

      Description
      This short orchestral Prelude was composed by Hans Rott in 1876 before he began working on his symphony. Münchner Rundfunkorchester Sebastian Weigle I ...

       

    • Amazing example of Hans Rott's orchestral puissance

      Description
      This is a very expressive analysis of one fragment of the final movement of Hans Rott's symphony.

       

    • Hans Rott- String Symphony - 2. Lento e Grave

      Description
      One of the earliest orchestral works by Hans Rott, who wrote this charming piece the first year of his studies at the conservatory of Vienna, when he had just ...

       

    • Hans Rott - Symphony No. 1 E major, 1st movement (1880)

      Description
      First Symphony by Hans Rott, one of the undeservedly most neglected composers of the 19th century. Born 1858, friend to Gustav Mahler, harshly critizised by ...

       

    • Hans Rott - Symphony No.1 in E major - Mvt. II (Sehr Langsam)

      Description
      UGA Symphony Orchestra performance from October 3, 2013, conducted by S. Eric Hawk. The audio is from the audience's perspective. This performance was ...

       

    • Hans Rott Symphony in E Major - Alla Breve

      Description
      Hans Rott (1858-1884) Symphony in E Major - Alla Breve.

       

    • Hans Rott: Symphony in E Major - I Alla breve

      Description
      Radio Sinfonieorchester Wien, Dennis Russell Davies.

       

    • Hans Rott: Symphony in E Major - III Frisch und lebhaft

      Description
      Radio Sinfonieorchester Wien, Dennis Russell Davies.

       

    • Hans Rott: Symphony in E Major - II Sehr langsam

      Description
      Radio Sinfonieorchester Wien, Dennis Russell Davies.

       

    • The Tartini String Quartet play Hans Rott, String quartet in c-minor ( excerpts ) PART 1.

      Description
      23. marec 2011 ob 19.30, Velika dvorana Slovenske filharmonije Ljubljana, March 23, 2011, at 7.30 pm, Slovenian Philharmonic hall Ljubljana, Godalni kvartet ...

       

    • Hans Rott - Sinfonie 1 in E Dur (Philharmonie Horst 2015)

      Description
      Hans Rott wurde 1858 in Wien als Sohn eines Sängers und einer Schauspielerin geboren. 1880, mit 22 Jahren vollendete er diese seine 1. Sinfonie in E-Dur.

       

    • Hans Rott: Symphony in E Major - IV Sehr langsam - belebt (1/2)

      Description
      Radio Sinfonieorchester Wien, Dennis Russell Davies.

       

    • Hans Rott-Symphony for strings - 1. Allegro con fuoco - Agitato e con brio

      Description
      One of the earliest orchestral works by Hans Rott, who wrote this charming piece the first year of his studies at the conservatory of Vienna, when he had just ...

       

    • Carl Czerny. Symphony No. 5 in E flat major

      Description
      Carl Czerny Symphony No. 5 in E flat major I. Andante 00:00 II. Andante Sostenuto 11:52 III. Scherzo 23:41 IV. Finale 29:14 Staatsorchester Frankfurt (Oder) ...

       

    • Sinfonie Nr. 1 E- Dur (Symphony No. 1 E- Major) Hans Rott

      Description
      Record Label: Acousence Classics Expedition Audio recommendation: http://www.expeditionaudio.com/eott-symphony-no-1-e-major/ To purchase, please visit: ...

       

    • Hans Rott: Symphony in E Major - IV Sehr langsam - belebt (2/2)

      Description
      Radio Sinfonieorchester Wien, Dennis Russell Davies.

       

    • Rott - Pastorales Vorspiel

      Description
      Rott's mind snapped in October 1880, whilst on a train journey. He was reported to have threatened another passenger with a revolver, claiming that Brahms ...