Rachmaninov : Deuxième Symphonie, en mi mineur, Op. 27

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Rachmaninov : Deuxième Symphonie, en mi mineur, Op. 27

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 5/5,
  • Époque : 1870-1910,
  • Effectif : Grand orchestre sans soliste,
  • Genre : Symphonie,
  • Durée : Longue,
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    Titan déchainé enlevant le soleil

    Deuxième symphonie du compositeur, créée en 1908 à Saint-Pétersbourg mais essentiellement composée à Dresde les années précédentes, elle me semble assez représentative des courants contradictoires de la musique de Rachmaninov, à savoir une subtilité fine et intelligente et une dynamique vive et dense. Il concilie les deux avec un brio incroyable dans cette symphonie, chef d'oeuvre d'orchestration post-romantique, synthèse éclatante des innovations du XIXème siècle, dans la même trajectoire stylistique qu'un Rimski-Korsakov.

    La symphonie est très thématique, déployant de nombreux thèmes tantôt guerrier, tantôt mélancolique, tantôt héroïque, toujours lumineux et positifs. L'orchestration fait porter les thèmes par quasiment tous les instruments de l'orchestre ce qui génère des passages de solos admirables. Mais à côté, ou avec, ce matériaux thématique, Rachmaninov charpente l'oeuvre avec un orchestration complexe et colorée, franche et rythmée, limpide bien qu'incroyablement travaillée. Cet équilibre surprenant entre complexité orchestrale et limpidité expressive est suffisamment rare pour être souligner : malgré les gigantesques vagues orchestrales, les tourbillons de sons et de notes, les messages restent parfaitement compréhensibles et marquants pour l'auditeur. Rachmaninov alterne astucieusement entre constructions progressives, passages dénudés et narration spectaculaire.

    Il faudrait des dizaines de pages pour rendre hommage au travail et au plaisir d'écoute de cette symphonie. Et cela a été fait par ailleurs. Soulignons simplement ici l'impétueux premier mouvement, sorte de marche héroïque lumineuse et éclatante, avec un des finals les plus géniaux de la musique, la danse du scherzo, voluptueuse et endiablée, le superbe mouvement lent, sur un modèle proche de celui du Deuxième concerto pour piano du même auteur ou de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorák. Solos, tutti imposants, lyrisme poignant, thème récurrent, savantes constructions, une véritable oeuvre de magicien. L'apothéose du dernier mouvement, particulièrement vivante et colorée, véritable déchaînement de forces titanesques pour emporter l'auditeur vers des sommets d'expressivité, enivré mais bien conscient de sa jouissance.

    Que reprocher à une telle oeuvre ? Elle ne pèche que par les défauts de ses qualités : son côté spectaculaire peut déranger les auditeurs qui préfèrent la discrétion ou la simplicité.

    Acheter

    On ne saurait que trop recommander l'acquisition du coffret des oeuvres symphoniques de Rachmaninov par Jansons et l'orchestre philharmonique de Saint-Petersbourg, avec Mikhail Rudy au piano pour les concertos.

    Rachmaninov - oeuvres pour orchestre : Symphonies 1 à 3 - Concertos pour piano 1 à 4

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre


    Fatal error: Uncaught exception 'Google_Service_Exception' with message 'Error calling GET https://www.googleapis.com/youtube/v3/search?part=id%2Csnippet&q=Rachmaninov+2+symphony+mi+minor++27&maxResults=25&order=relevance&regionCode=US&type=video&key=AIzaSyAX7O8mAbtCTAKiEJ9BP6puFw6VPkpkSxA: (403) The request cannot be completed because you have exceeded your <a href="/youtube/v3/getting-started#quota">quota</a>.' in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php:79 Stack trace: #0 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php(44): Google_Http_REST::decodeHttpResponse(Object(Google_Http_Request)) #1 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Client.php(499): Google_Http_REST::execute(Object(Google_Client), Object(Google_Http_Request)) #2 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Resource.php(195): Google_Client->execute(Object(Google_Http_Request)) #3 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Goo in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php on line 79