Kullak : Concerto pour piano en do mineur, Op. 55

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Kullak : Concerto pour piano en do mineur, Op. 55

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 5/5,
  • Époque : 1830-1870,
  • Effectif : Orchestre symphonique avec soliste,
  • Genre : Piano et orchestre,
  • Durée : Classique,
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    Dans l'immense univers des concertos pour piano et orchestre, celui de Kullak occupe une position particulière. Crée au tournant mathématique du siècle (1850), il représente également un tournant dans l'histoire de la musique. C'est le premier concerto qui affirme la maturité du mouvement romantique. Il laisse loin derrière lui le style figé de Beethoven, le déséquilibre piano-orchestre de Chopin, les effets mondains de Herz, la dimension fantaisiste de Liszt. Il s'agit ici d'une œuvre solide, bâtie sur une charpente inébranlable, utilisant des thèmes tant rêveurs que rhapsodiques, équilibrant parfaitement le discours entre le piano et l'orchestre, arborant des volutes gracieuses et dansantes, affirmant une mélancolie et une tristesse indicible.
    Le premier mouvement débute sur un épisode orchestral, qui, tout en utilisant un procédé classique issu de Beethoven, ne sombre pas dans le prélude symphonique indépendant mais joue parfaitement son rôle d'introduction. A la suite de l'entrée toute naturelle du piano se développent des échanges et des constructions thématiques délicieuses, jusqu'à un épisode plus dramatique où le thème initial revient, plus sombre, renforcé par les percussions. Le complexe se résout progressivement jusqu'à un final exprimant une symbiose absolue entre le piano et l'orchestre. Si la structure de ce mouvement est classique, son contenu dépasse en équilibre et en maturité ce qui existait par le passé.

    Le charme du second mouvement est particulièrement délicat et éthéré, à la manière, une nouvelle fois, des phrases poétiques de Chopin. Mais la thématique est plus solide, et permet des développements tout à fait riches et intéressants. Un beau mouvement, chargé de finesse et de romantisme rêveur.

    Tout le génie de Kullak se manifeste dans le dernier mouvement, si différent du premier pourtant si réussi. Nous somme ici proche d'un pré-impressionnisme (déjà !). Sur une thématique extrêmement bien trouvée, Kullak développe des motifs d'une poésie et d'un charme inédit. Tant le piano que les vents ou les cordes, chaque composante musicale apporte son chant à ce qui semble une parade de fleurs sous un soleil de printemps.

    Acheter

    Il n'existe à ma connaissance qu'une version enregistrée de ce magnifique concerto, mais elle me semble de très bonne facture :

    Les Concertos Romantiques Vol 21, Kullak et Dreyschock

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre


    Fatal error: Uncaught exception 'Google_Service_Exception' with message 'Error calling GET https://www.googleapis.com/youtube/v3/search?part=id%2Csnippet&q=Kullak+Concerto+piano+do+minor++55&maxResults=25&order=relevance&regionCode=US&type=video&key=AIzaSyAX7O8mAbtCTAKiEJ9BP6puFw6VPkpkSxA: (403) The request cannot be completed because you have exceeded your <a href="/youtube/v3/getting-started#quota">quota</a>.' in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php:79 Stack trace: #0 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php(44): Google_Http_REST::decodeHttpResponse(Object(Google_Http_Request)) #1 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Client.php(499): Google_Http_REST::execute(Object(Google_Client), Object(Google_Http_Request)) #2 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Resource.php(195): Google_Client->execute(Object(Google_Http_Request)) #3 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Goog in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php on line 79