Holst : Les Planètes, partie 4 : Jupiter

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Holst : Les Planètes, partie 4 : Jupiter

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 5/5,
  • Époque : 1910-1950,
  • Effectif : Grand orchestre sans soliste,
  • Genre : Poème/Suite symphonique,
  • Durée : Courte,
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    La suite

    Les planètes (dans l'ordre et à l'échelle)
    Suite de poèmes symphoniques "les Planètes" de Holst est de loin son œuvre la plus connue, et c'est également une des œuvres les plus marquantes du XXème siècle. Son esthétique est très proche des musiques de films ayant rencontré un grand succès.

    Composée entre 1914 et 1917, puis créée en 1918, la suite repose sur une orchestration héritée de Berlioz et Rimski-Korsakov : elle s'inscrit dans la continuité de la tradition symphonique romantique, plus que dans la modernité qui fait ses débuts à cette époque, tout en utilisant également les innovations récentes, ou en en proposant d'autres. Elle fait la démonstration que l'esthétique traditionnelle est loin d'être morte et qu'elle peut encore offrir de grandes possibilités et de grandes œuvres.

    La suite se découpe en sept parties d'une 4 à 10 minutes chacune, une pour chaque planète alors connue, à l'exception de la Terre. L'ordre n'est pas celui, habituel, de la distance au soleil (Mercure-Venus-Terre-Mars-Jupiter-Uranus-Neptune-Pluton), mais un ordre sémantique choisi par Holst, lié à l'imaginaire qu'il associe à chaque planète : Mars, le principe de la guerre ; Venus, la pacificatrice ; Mercure, le messager ailé ; Jupiter, le créateur de la joie ; Saturne, l'agent de la vieillesse ; Uranus, le magicien ; Neptune, le mystique.

    Chaque partie est unique, et suit une logique musicale propre. Presque tous les styles de l'époque (impressionnisme, romantisme, expressionnisme, minimalisme) sont représentés, cette suite en fait une synthèse admirable. Les influences esthétiques sont multiples et très diverses, on y trouve des échos de l'Apprenti Sorcier de Dukas, des poèmes orchestraux de Debussy, Sibélius, ou Saint-Saëns, et des suites de Rimski-Korsakov et Stravinski. Et les idées de Holst se manifesteront par exemple dans les Pins ou les Fontaines de Rome de Respighi, ou les oeuvres symphoniques de son compatriote Bantock.

    L'oeuvre ne présente pas de logique globale hormis sa dimension cosmique, on peut la considérer comme une juxtaposition de poèmes symphoniques indépendants. C'est pourquoi nous séparons les commentaires pour chaque partie.

    4 - Jupiter, "the Bringer of Jollity" (celui qui apporte la joie, ou la le créateur de la joie)

    Jupiter
    Cette partie traite de Jupiter en tant que représentant de la joie. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette intention est réussie ! La musique est pleine de vie, de danse, de joie sans aucune tache d'ombre. Les thèmes espagnols sont très présents dans cette partition, et les citations du Capriccio Espagnol de Korsakov sont évidentes. Mais il s'y trouve également une dimension héroïque, majestueuse via la grand thème chanté par les cuivres. Le tambourin, le xylophone et le triangle contribuent à rendre la musique plus aérienne, moins pesante malgré un rôle important dévolu aux cuivres et aux percussions, et les motifs permanents des cordes.

    Cette partie est peut-être celle qui a eu le plus d'influence sur les musique de cinéma à grand succès, avec Mars. On est frappé de la ressemblance avec certains passages du Seigneur des Anneaux ou de Jurrasic Park, pour ne citer que ces deux films. Cela s'explique par une thématique claire, lisible et excellente, ainsi qu'une orchestration mature, expressive, sans excès, également riche, colorée et mesurée.

    Acheter

    La musique est tellement envoutante que l'interprétation est presque négligeable. Toutefois, il existe des versions plus réussies que d'autres. Même si du fait de l'inégalité esthétique de l'oeuvre, elle soit difficile à rendre parfaitement du début à la fin. Certains chefs seront plus à l'aise avec telle ou telle partie et moins avec d'autres.

    La plus égale en terme de qualité est celle de Dutoit avec l'orchestre de Montréal, même si Mars manque un peu de puissance et de débauche (en contrepartie toutes les autres planètes ont leur finesse parfaitement exprimée) :

    Les Planètes de Holst par Dutoit

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre


    Fatal error: Uncaught exception 'Google_Service_Exception' with message 'Error calling GET https://www.googleapis.com/youtube/v3/search?part=id%2Csnippet&q=Holst+Planets+part+4+Jupiter&maxResults=25&order=relevance&regionCode=US&type=video&key=AIzaSyAX7O8mAbtCTAKiEJ9BP6puFw6VPkpkSxA: (403) The request cannot be completed because you have exceeded your <a href="/youtube/v3/getting-started#quota">quota</a>.' in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php:79 Stack trace: #0 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php(44): Google_Http_REST::decodeHttpResponse(Object(Google_Http_Request)) #1 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Client.php(499): Google_Http_REST::execute(Object(Google_Client), Object(Google_Http_Request)) #2 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Resource.php(195): Google_Client->execute(Object(Google_Http_Request)) #3 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Ser in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php on line 79