Brahms : Première symphonie en do mineur, Op. 68

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Brahms : Première symphonie en do mineur, Op. 68

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 3/5,
  • Époque : 1870-1910,
  • Effectif : Orchestre symphonique sans soliste,
  • Genre : Symphonie,
  • Durée : Longue,
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    Que ce soit pour s'en moquer ou pour la vénérer, la première symphonie de Brahms a rapidement été qualifiée de "dixième symphonie de Beethoven". Au delà du sens que l'on attribue à ce surnom, il reste particulièrement pertinent pour illustrer cette symphonie. Créé en 1876, après une longue élaboration, elle prend à revers l'esthétique de l’époque pour revenir vers une forme symphonique antérieure, plus proche de celle de Beethoven que de Wagner qui triomphe alors. Ce "retour aux sources" de la symphonie autorise aussi bien une sublimation de l'esthétique de Beethoven, dans ce qu'elle contient de fougueux et révolté, qu'un sentimentalisme assez niais, dépassé par les œuvres romantiques du XIXème siècle. De même l'orchestration est assez primaire, mais cela ne nuit en rien à la portée de l’œuvre, preuve qu'il est toujours possible de faire des œuvres de qualité, même avec des principes soi-disant dépassés.

    Chargé de citations de la cinquième de Beethoven, le premier mouvement expose une épopée grave, solide, massive, dramatique et grandiose. La tension est omniprésente, et les quelques pointes de libération ne sont présentes que pour mieux nous replonger dans ce combat haletant. Le tempo relativement lent contribue à renforcer cette atmosphère obnubilante, cette violence presque statique, qui se déploie sans difficulté, mais avec une force implacable. Dès l'introduction, le ton est donné : brisure immédiate et massive du silence, dans une marche de géant. Ce n'est pas la lenteur de ce déploiement qui en atténue la portée, au contraire. Puis la rupture apparait, les choses s'accélèrent, le Démon est entré. En cherchant à caractériser ce mouvement, je pense aux mots de Baudelaire "l'agitation de l'Esprit dans le Mal". Sa fin n'en est pas une, il s'agit plus d'une retraite, on sent que la discussion n'est pas finie. C'est le dernier mouvement qui en donnera une clef.

    Le second mouvement tout comme le troisième est assez représentatif de la candeur de Brahms. Les idées et les thèmes y sont jolis, mais sans densité, sans évolution, sans vie. Le mouvement lent nous figure peut-être une jeune fille en larme sous la pluie, mais totalement statique, figée. L'image est belle, mais elle ne vit pas. Le scherzo quant à lui donne l'opportunité à la clarinette de chanter, mais sur des thèmes légers et gentils. Voilà un interlude mignon, après un orage époustouflant.

    Mais l'histoire reprend sa marche dans le dernier mouvement, qui poursuit et achève les situations posées par le premier. Introduction inquiétante, sombre. Pizzicati figurant une marche macabre, diabolique. Les thèmes se rappellent et se fondent avant de produire une sortie lumineuse, par le haut, directement inspirée de l'ode à la Joie de la Neuvième de Beethoven. Il ne s'agit pas d'un déferlement de joie oubliant le passé, mais une issue mesurée et proportionnée aux chocs du premier mouvement. Tel le vainqueur blessé qui s'extrait de la mêlée de corps pour aller boire à la rivière, et s'y laver de ses blessures, dans la lumière de l'aurore, nuageuse mais bien présente. Un final et une résolution très cohérents avec l'âcreté de l'ouverture, malgré quelques longueurs.

    Acheter

    L'avantage de la musique symphonique de Brahms, c'est qu'elle est assez facile à jouer. Difficile de passer à côté de l'intégrale Karajan, de très bonne qualité :

    Brahms : Les 4 symphonies (Coffret 2 CD)

    Mais pour cette première symphonie, la version de Bersntein est plus appropriée :

    Brahms - Symphonies 1 - 4 - Leonard Bernstein/Wiener Philharmoniker

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre

    Showing results for "Brahms 1 symphony do minor 68"

    • Brahms - Symphony No. 1 in C minor, Op. 68

      Description
      Wolfgang Sawallisch London Philharmonic Symphony No. 1 in C minor, Op. 68. Brahms spent at least fourteen years completing this work, whose sketches date ...

       

    • Brahms - Symphony No 1 in C minor, Op 68 - Järvi

      Description
      Johannes Brahms Symphony No 1 in C minor, Op 68 Orchestre de Paris Paavo Järvi, conductor.

       

    • Brahms - Symphony No. 1 (Leonard Bernstein)

      Description
      Johannes Brahms - Symphony No. 1 in C minor, Op. 68 Conductor: Leonard Bernstein Vienna Philharmonic Orchestra (Wiener Philharmoniker) 0:56 - Un poco ...

       

    • Johannes Brahms - Symphony no.1, op.68 (complete)

      Description
      Johannes Brahms (1833-1897) Symphony no.1 in C minor, op.68 I.Un poco sostenuto - Allegro 00:07 II.Andante sostenuto 12:52 III.Un poco allegretto e ...

       

    • Leonard Bernstein, Brahms Symphony No.1 in C minor Op.68

      Description
      Johannes Brahms Symphony No.1 in C minor Op.68 1. Unpoco sostenuto - Allegro 2. Andante sostenuto 3. Un poco allegretto e grazioso 4. Adagio - Allegro ...

       

    • Brahms: Symphony No.1 In C Minor, Op.68 - 4. Adagio - Piu andante - Allegro non troppo, ma con...

      Description
      Provided to YouTube by Universal Music Group North America Brahms: Symphony No.1 In C Minor, Op.68 - 4. Adagio - Piu andante - Allegro non troppo, ma ...

       

    • Brahms: Symphony No.1 In C Minor, Op.68 - 1. Un poco sostenuto - Allegro - Meno allegro

      Description
      Provided to YouTube by Universal Music Group North America Brahms: Symphony No.1 In C Minor, Op.68 - 1. Un poco sostenuto - Allegro - Meno allegro ...

       

    • **♪Brahms : Symphony No. 1 in C Minor, Op. 68 / Karl Bohm & Vienna Philharmonic Orchestra 1975

      Description
      ブラームス:交響曲第1番ハ短調op.68 / カール・ベーム指揮ウィーン・フィルハーモニー管弦楽団 1975年5月 Brahms : Symphony No. 1 in C Minor, Op. 68...

       

    • Brahms - Symphony No. 1 In C Minor Opus 68

      Description
      Cleveland Orchestra - vladimir Ashkenazy, conductor I. Un poco sostenuto - Allegro - Meno allegro II. Andante sostenuto 16:20 III. Un poco allegretto e grazioso ...

       

    • Brahms / Claudio Abbado, VPO, 1973: Symphony No. 1 in C minor, Op. 68 - Digitized LP

      Description
      Digitized from the LP shown in the video above, issued in 1974 by Deutsche Grammophon, catalogue number 2563 229. Un poco sostenuto - Allegro (0:05) ...

       

    • Great Performance Claudio Abbado Brahms Symphony #1

      Description
      Compositor: Brahms, Johannes (Hamburgo, Alemanha, 07/05/1833 - Viena, Áustria, 03/04/1897) Intérprete: Claudio Abbado: Berlin Philharmonic Orchestra ...

       

    • J. Brahms Symphony No.1 in c minor, Op.68 - Ⅳ. Piu andante - Allegro non troppo, ma con brio

      Description
      2013 코리안심포니오케스트라 185회 정기연주회(2013-3-9 19:00) 2013 Korean Symphony Orchestra 185th Regular Concert 지휘: 최희준 Hee-Chuhn Choi, ...

       

    • Brahms : Symphony No.1 in C minor op.68 Bohm/BPO/1959

      Description
      Karl Böhm Berlin Philharmoniker Recorded in 1959 My favorite. 1st movement : Un poco sostenuto – Allegro 0:00 2nd movement : Andante sostenuto 12:40 3rd ...

       

    • Brahms Symphony No. 1 in C Minor Op. 68

      Description
      Brahms' first symphony, played by the legendary Vienna Philharmonic, conducted by Istvan Kertesz.

       

    • Johannes Brahms, Symphony No. 1 in C Minor, Op. 68, I. Un poco sostenuto - Allegro

      Description
      Johannes Brahms London Philharmonic Orchestra, Marin Alsop, Symphony No. 1 in C Minor, Op. 68 Brahms: Symphony No. 1 / Tragic Overture / Academic ...

       

    • Brahms: Symphony No.1 in C Minor, op.68,

      Description
      Conductor Hugh Wolff leads the New England Conservatory's Philharmonia in a performance of Johannes Brahms' Symphony No.1 in C Minor, op.68, on ...

       

    • Johannes Brahms Symphony No.1 in C minor Op.68, Karl Böhm / VPO

      Description
      Johannes Brahms Symphony No.1 in C minor Op.68 1. Un poco sostenuto — Allegro 2. Andante sostenuto 3. Un poco allegretto e grazioso 4. Adagio — Allegro ...

       

    • Brahms: Symphony No. 1 in C minor Op. 68 & Tragische Ouverture Op. 81 | Classical Music

      Description
      Subscribe for more classical music: http://bit.ly/YouTubeHalidonMusic All the best classical music ever on one channel: Mozart, Bach, Beethoven, Chopin, ...

       

    • Symphony No. 1 in C-minor, Op. 68 - Johannes Brahms

      Description
      Queens College Orchestra Maurice Peress, Conductor LeFrak Concert Hall October 28, 2011.

       

    • Brahms - Symphony No 1 in C minor, Op 68 - Tennstedt

      Description
      Johannes Brahms Symphony No 1 in C minor, Op 68 00:00 Un poco sostenuto - Allegro - Meno allegro 14:13 Andante sostenuto 24:08 Un poco allegretto e ...

       

    • Johannes Brahms, Symphony No. 1 in C Minor, Op. 68, IV. Adagio - Allegro non troppo ma con brio

      Description
      Johannes Brahms London Philharmonic Orchestra, Marin Alsop, Symphony No. 1 in C Minor, Op. 68 Brahms: Symphony No. 1 / Tragic Overture / Academic ...

       

    • Brahms - Symphony No. 1 (Barenboim)

      Description
      Johannes Brahms - Symphony No. 1 in C minor, Op. 68 Conductor: Daniel Barenboim Chicago Symphony Orchestra 0:01 - Un poco sostenuto – Allegro – Meno ...

       

    • Johannes Brahms, Symphony No. 1 in C minor, Op. 68 Finale

      Description
      Conductor Radu Postavaru Brahms began composing his first symphony in 1854, but much of his work underwent radical changes.[1] The long gestation of the ...

       

    • Brahms Symphony No. 1 in C minor, Op 68

      Description
      Boston Civic Symphony Max Hobart, Conductor.

       

    • Brahms Symphony No. 1 in C minor, Op. 68 Ralitza Patcheva

      Description
      Ralitza Patcheva, piano Piano solo transcription by Otto Singer II. Recital at The Piano Company, playing an exquisite Kawai grand. aroomwithasymphony.com ...