Beethoven : Cinquième symphonie en do mineur, Op. 67

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Beethoven : Cinquième symphonie en do mineur, Op. 67

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Résumé en images !

  • Appréciation : 5/5,
  • Époque : 1790-1830,
  • Effectif : Petit orchestre,
  • Genre : Symphonie,
  • Durée : Classique,
  • Indiquez si vous appréciez cette oeuvre !

    Cette action est réservée aux inscrits.

    > Découvrez une oeuvre similaire en cliquant ici <

    De quelle musique s'agit-il ?

    Le destin frappe à la porte, que va-t-il se passer...?

    La véritable rupture incarnée par Beethoven, le véritable génie du premier romantisme orchestral s'incarne de façon complète et éclatante dans sa Cinquième Symphonie, créée en 1804 dans la salle du théâtre de Vienne. Si les prémices des intentions de Beethoven étaient bien présents dans sa troisième symphonie, ils apparaissent en pleine lumière dans la cinquième. C'est avant tout cette œuvre qui marquera l'époque et inspirera presque tous les compositeurs réellement romantiques (Berlioz, Paganini, Chopin, Wagner, Verdi, Liszt, pour ne citer qu'eux).

    Tout d'abord, Beethoven réussit l'immense prouesse de limiter très sérieusement son matériau thématique, et utilise une subtile technique de répétition-transposition qui donne son souffle à l'ensemble du premier mouvement et à l'œuvre dans sa globalité ! Il s'agit de l'universel po-po-po-poommm, quatre notes assez simples qui sont reprises en boucle par l'ensemble des groupes de l'orchestre. Entrée fracassante et ouverture non moins impériale, développement tout aussi enragé, et final du premier mouvement à la manière d'un colosse qui écrase tout ce qui s'est présenté à lui. L'intégralité du mouvement respire, transpire la folle révolte de l'homme contre l'immense force du destin, qui refuse toujours de céder, et est continuellement vainqueur. On ne peut s'empêcher de penser à la surdité qui gagne progressivement le compositeur et dont les effets se font notablement sentir à l'époque de la composition de l'œuvre.

    Le second mouvement est certainement l'un des mouvements lents les plus réussis de la musique classique. Thèmes superbes, orchestration limpide et feutrée, il prend tout son sens après le délire enragé du premier mouvement, comme une phase de réflexion rêveuse sur le déchaînement qui a précédé.

    Le troisième mouvement reprend le premier thème, mais le présente sous un angle très différent, quasiment opposé. Il fait ici figure de procession noble mais vaine, à côté de laquelle s'invite une douce mélodie. L'orchestre est très posé et calme comme une mer d'huile, on sent poindre une résolution, mais c'est sans compter la fin du mouvement qui enchaîne directement sur le dernier, dans une furie démoniaque. On retrouve le premier thème dans ce dernier mouvement, mais il est relégué au second plan, nous suivons plutôt les péripéties navrantes d'un esprit qui se débat dans une toile d'araignée. La conclusion laisse le combat inachevé, mais, malgré un final triomphal (de rigueur dans les symphonies de l'époque), l'auditeur sent bien que le dénouement n'est pas encore arrivé. C'est peut-être cet aspect de combat sans fin qui confère son aspect grandiloquent au dernier mouvement, un peu dommageable à l'unité de l'œuvre.

    La symphonie reste pauvre en histoire et en images, à l'inverse de la Sixième. Ici le plus important est le dialogue abstrait d'une conscience avec elle-même : impossible d'exprimer ces passions en mots, mais la puissance des sentiments et de la subjectivité suffit. C'est la définition du romantisme : l'expression profonde de sentiments subjectifs par le biais de la musique, et c'est là que nous retrouvons Beethoven, premier des romantiques. Ce n'est pas tant la composition qui est novatrice, nous restons très largement sur des bases et des procédés classiques, il suffit d'entendre la Fantastique de Berlioz pour concevoir la distance qu'il y a avec une véritable orchestration moderne et romantique. C'est l'intention qui est romantique, la volonté, l'idée de traduire en musique ses propres drames intérieurs, au lieu de créer de la musique "pour elle-même". Les mélodies ne sont plus "jolies" ou "belles à entendre", elles nous parlent, elles nous envahissent, elles nous inquiètent, elles nous questionnent : elles agissent sur notre être et non plus sur nos seules oreilles.

    Découvrez une production comparable !

    Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

    La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

    Share

    Quelques vidéos de cette oeuvre

    Showing results for "Beethoven 5 symphony do minor 67"

    • Beethoven - Symphony No 5 in C minor Op 67

      Description
      Beethoven - Sinfonia No 5 in C minor Op 67.

       

    • Beethoven - Symphony No. 5 in C minor, Op. 67

      Description
      Symphony No. 5 in C minor, Op. 67, "Fate" Chamber Orchestra of Europe, conducted by Nikolaus Harnoncourt. I. Allegro con brio II. Andante con moto III. Allegro ...

       

    • Ludwig van Beethoven - Symphony No. 5 in C minor, Op. 67 - I. Allegro con brio

      Description
      The Symphony No. 5 in C minor, Op. 67, was written by Ludwig van Beethoven in 1804--08. This symphony is one of the most popular and best-known ...

       

    • Beethoven: Symphony no. 5 in C minor, op.67

      Description
      Herbert von Karajan conducting the Berlin Philharmonic.

       

    • Beethoven: Symphony No.5 In C Minor, Op.67 - 1. Allegro con brio

      Description
      Provided to YouTube by Universal Music Group Beethoven: Symphony No.5 In C Minor, Op.67 - 1. Allegro con brio · Orchestre Révolutionnaire et Romantique ...

       

    • Beethoven - Symphony No.5 in C minor - Sergiu Celibidache

      Description
      Ludwig Van Beethoven Symphony No.5 in C minor op.67 Münchner Philharmoniker Orchestra Sergiu Celibidache, Conductor I. Allegro con brio @0:00 II.

       

    • Beethoven: Symphony no. 5 in C minor op. 67, Gardiner, ORR

      Description
      Ludwig van Beethoven, Symphony no. 5 in C minor, op 67. Orchestre Révolutionnaire et Romantique (on period instruments) conducted by John Eliot Gardiner.

       

    • Ludwig Van Beethoven's 5th Symphony in C Minor (Full)

      Description
      To see the best of classical music visit http://classicusblog.blogspot.com/ Biography of Ludwig van Beethoven ...

       

    • Ludwig Van Beethoven. Symphony No. 5 in C minor Op. 67

      Description
      Note: I'm not violating any copyright in the video. If you think I'm violating the copyright of the recording, please send me a private message asking to me remove ...

       

    • Ludwig van Beethoven - Symphony No. 5 in C minor, Op. 67 - IV. Finale: Allegro - Presto

      Description
      The Symphony No. 5 in C minor, Op. 67, was written by Ludwig van Beethoven in 1804--08. This symphony is one of the most popular and best-known ...

       

    • BEETHOVEN: Symphony No. 5 in C minor op. 67 / Ormandy · Philadelphia Orchestra

      Description
      즐겁게 들어주세요. 구독 부탁드립니다. 베토벤: 교향곡 5번 C단조 op. 67 유진 오먼디 (지휘) Eugene Ormandy (conductor) 필라델피아 오케스트라...

       

    • Beethoven - Symphony No. 5 (FULL)

      Description
      Beethoven - Symphony No. 5 (FULL) - Symphony No. 5 in C minor The four-note opening motif are known worldwide, with the motif appearing frequently in ...

       

    • Ludwig van Beethoven - Symphony No. 5 in C minor, Op. 67 - III. Allegro

      Description
      The Symphony No. 5 in C minor, Op. 67, was written by Ludwig van Beethoven in 1804--08. This symphony is one of the most popular and best-known ...

       

    • Beethoven Symphony No.5 in C minor Op.67 - 4. Allegro (finale)

      Description
      Beethoven Symphony No.5 in C minor Op.67 - 4. Allegro (finale) DVD production in collaboration with Arte, Exqi and RTBF. Filmed on 22 September 2009 in ...

       

    • Beethoven - Symphony No. 5 in C minor, Op. 67 (Herbert Blomstedt, Gewandhausorchester Leipzig)

      Description
      From the Church of St. Nikolai, Leipzig Gewandhausorchester Leipzig Herbert Blomstedt - conductor Ludwig van Beethoven - Symphony No. 5 in C minor, Op.

       

    • Beethoven - Op.67 - Symphony No.5 (Scrolling)

      Description
      Performer & Album Info - 34:41 I. Allegro con brio [00:20] II. Andante con moto [7:11] III. Allegro [17:41] IV. Allegro [22:47]

       

    • Beethoven Symphony No.5 op.67

      Description
      Ludwig van Beethoven 1770-1827 Symphony No.5 in C minor op.67 00:00 1. Allegro con brio 07:17 2. Andante con moto 17:11 3. Allegro 22:20 4. Allegro ...

       

    • Beethoven - Symphony No. 5 Op. 67 (on Period Instruments)

      Description
      Ludwig van Beethoven Symphony No. 5 in C minor, Op. 67 1. Allegro con brio 00:05 2. Andante con moto 06:23 3. Scherzo. Allegro 14:39 4. Allegro 19:09 Jos ...

       

    • Beethoven - Symphony No 5 in C minor, Op 67 Mov 1, Allegro con brío (Claudio Abbado)

      Description
      Claudio Abbado, Berliner Philharmoniker.

       

    • Beethoven - Symphony No 5 in C minor, Op 67 - Runnicles

      Description
      More free classical music at: https://www.patreon.com/classicalvault --- Ludwig van Beethoven Symphony No 5 in C minor, Op 67 1 Allegro con brio 2 Andante ...

       

    • Ludwig van Beethoven: Symphony No. 5 in C Minor op. 67

      Description
      0:19 I. Allegro con brio | 7:03 II. Andante con moto | 15:44 III. Scherzo: Allegro | 20:20 IV. Allegro Orchestra of the University of Music FRANZ LISZT Weimar ...

       

    • Beethoven/Liszt: Symphony #5 in c minor, op. 67

      Description
      OH GOD, MY LEFT FOOT IS POSSESSED.....WHAT DO I DO???!?!?!?

       

    • Beethoven - Symphony No.5 in C minor, Op. 67 - Seiji Ozawa/Boston Symphony Orchestra. TELARC.

      Description
      The Symphony No. 5 in C minor of Ludwig van Beethoven, Op. 67, was written 1804–1808. It is one of the best-known compositions in classical music, and one ...

       

    • Beethoven - Symphony No.5 in C minor op.67 - IV, Allegro-presto

      Description
      Symphony No.5 in C minor op.67, 4^ movement, allegro presto. Author: Ludwig van Beethoven (1770-1827). Performers: Herbert Blomstedt & Staatskapelle ...

       

    • Beethoven- Symphony No.5 in C minor, Op.67: Allegro con brio

      Description
      Philharmonia Orchestra Kurt Sanderling.