Rimski-Korsakov Nikolaï

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Rimski-Korsakov Nikolaï

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Qu'a-t-il donc composé ?

Trouver les oeuvres de ce compositeur via cette recherche :

Indiquez si vous appréciez ce compositeur !

Cette action est réservée aux inscrits.

> Découvrez un compositeur similaire en cliquant ici <

Qui était-il ? Quelle était sa musique ?

Compositeur Russe né en 1844 et disparu en 1908, Rimski-Korsakov incarne l'apogée de la musique symphonique du XIXème siècle issue de la tradition romantique. Avec Tchaïkovsky il est celui qui a su donner ses lettres de noblesse à la musique classique russe qui ne nait véritablement qu'avec Glinka antérieur de seulement une génération. Il rend également possible l'ensemble de la production musicale slave de la fin du XIXème siècle et l'extension de l'élan romantique vers l'impressionnisme. En général je ne renvoie pas vers des articles de wikipédia, mais comme j'ai personnellement et intégralement rédigé celui de Rimski-Korsakov, je vous invite à le parcourir pour mieux connaître cet immense personnage.

Le terme de magicien n'est pas exagéré quand on parle de Rimski-Korsakov. Il s'agit plutôt du magicien dans le sens de l'incompréhension, la surprise, la stupéfaction que suscite une telle excellence dans la production, l'organisation orchestrale et l'inspiration esthétique, et non du magicien de l'étrange ou du spectacle populaire. Chacune de ses productions donnent l'impression d'un joyau, finement ciselé, richement orné, tout en restant discret et harmonieux. A mon sens Korsakov achève le labeur de Berlioz, Liszt, Wagner (pour ne citer qu'eux) en exploitant au maximum leur innovations, et surtout en leur conférant le plus de cohérence et de portée. Il convient de détailler ce propos qui peut sembler excessif. Précisons tout d'abord que si l'on peut parler d'un bloc de la musique de Korsakov, c'est parce que sa production est relativement homogène, tant en style, qu'en qualité. Il y a bien entendu des exceptions par le haut et par le bas que nous signalons en dernière partie.

La plus grande prouesse de Rimski-Korsakov se situe vraisemblablement au niveau de l'orchestration qu'il propose. Chaque instrument ou groupe d'instrument possède un rôle qui pourrait exister indépendamment des autres sans perdre de sa pertinence, et en même les échanges, accords, constructions et progressions entre ces différents acteurs restent cohérente, et symbiotique. Chaque acteur se renforce au contact de ses homologues pour créer un édifice toujours plus réussi, alors que leur qualité propre est déjà poussée dans ses retranchements. On pourrait penser à un regroupement des meilleurs peintres, sculpteurs, architectes, joaillers, décorateurs, qui se retrouveraient ensemble sur un même projet, qui exploiteraient de la façon la plus intelligente possible la complémentarité et la synergie de ces différentes compétences. L'équilibre qui perdurait jusqu'alors d'un groupe jouant le thème ou le développement principal accompagné ou soutenu par les autres est oublié : désormais chaque acteur a un rôle principal, sans pour autant créer d'interférences.

De plus Korsakov ne se limite pas à quelques métiers classiques, il utilise cloches, xylophones, harpes, percussion, pizzicati, et leur donne le rôle qu'avait déjà pressenti Berlioz en les élevant au même niveau que les autres instruments. On parle souvent de la couleur ou du chromatisme orchestral. Ce terme prend tout son sens avec la musique de Korsakov : ses œuvres sont toutes une féérie visuelle autant que musicale, les accords et les juxtapositions apportant cette vie souvent absente chez ceux qui se n'utilisent que les grands groupes habituels (cordes, bois et cuivres). L'alternance des groupes prédominants, les échanges et dialogues thématiques qui ponctuent sa musique donne à son traitement musical l'effet d'un prisme, exposant ainsi toutes les perspectives colorées de l'objet considéré. Ce jeu sur les ligne de visée, sur les différentes approches et évolutions possibles de thèmes est véritablement novatrice et d'une richesse quasi-infinie. Cela est d'autant plus marquant que l'objet et le matériel utilisé pour le thème sont particulièrement raffinés.

Il s'agit là d'un autre point fort des compositions de Korsakov : la thématique. L'ensemble des thèmes utilisés pour produire ses œuvres porte la marque du conte, russe ou oriental, de l'imaginaire fantastique ou historique, en tous cas issu d'une tradition populaire dont les origines restent floues. Et si ce n'est pas dans l'imaginaire oriental ou russe qu'il va puiser ses inspirations, c'est dans l'univers des danse espagnol, des carnavals, des fêtes religieuses. Ce choix apporte un saveur toute particulière, teintée d'éclats d'or et d'argent, de corps travaillés par les danses ou des costumes, des aventures aux pays inconnus, des voyages où l'on découvre la grandeur ou la folie du monde, les mythes des peuples visités, les héros locaux, et même parfois l'amour. Ces idées, une métamorphosés en personnages ou paysages musicaux, en thèmes ou en chant, par le riche langage orchestral de Korsakov, se plaisent à vivre et à se fondre en une unité complexe mais si simplement amenée et édifiée qu'elle paraît naturelle, malgré sa dimension parfois immense.

Il convient d'insister sur cet aspect relativement unique à mon avis, qui consiste à savoir amener l'auditeur au cœur d'un univers riche et complexe, en le faisant passer par des sentiers de plus en plus fournis, mais de façon si délicate et si discrète, qu'il n'y a pas de brisure, pas de choc, nous évoluons ici dans un monde intégralement cohérent, dont la richesse se situe dans la variation non dans la rupture. Et pourtant il reste frappant, il reste extraordinaire, il reste surprenant, simplement ses coins sont arrondis, que les portes ne grincent pas ni ne se claquent. Une des obsessions avouées de Korsakov était d'ailleurs la haine de l'excès, c'est pourquoi il s'est toujours interdit de passer la limite qui sépare la complexité et la vitalité de l'indigeste et du vulgaire. Son unique défaut est de parfois nous perdre dans cet univers, à cause d'un thème un peu trop faible, ou d'une absence de dynamisme.

Dans le trésor des compositions de Korsakov il est difficile de ne choisir que quelques joyaux, néanmoins il faut signaler ses œuvres les plus emblématiques, et celles de moindre intérêt. Schéhérazade, certainement l'une des pièces les plus géniales de tous les temps fait figure d'indispensable. Toutes les qualités et le génie de Korsakov y sont représentées à leur plus haut niveau. Dans la même veine la suite Tsar Saltan, la Deuxième Symphonie, le Concerto pour piano, le Capriccio Espagnol, les suites Skasska, la jeune fille des Neiges, La fiancée du Tsar ou la légende de la ville invisible de Kitège issues de ses opéras, sont inévitables. Il n'existe pas vraiment d'œuvres à éviter chez Korsakov, sauf peut-être sa Troisième Symphonie, composée lors d'un aveuglement par la théorie musicale, la suite de la Veille de Noël, trop plate sur la durée, ou la Sinfonietta, un peu trop naïve.

Écouter

Voici des extraits des œuvres principales de Rimski-Korsakov :

Schéhérazade, Op35, mvt 1 (Largo e maestoso — Allegro non troppo) :

Capriccio Espagnol, Op34 : [member]

La gran Pascua Rusa (La grande Pâque Russe), Op36 :

Suite la Jeune fille des neiges (tirée de l'opéra du même nom), mvt 4 (Dance des bouffons) : [/member]

[memberprime]

Concerto pour piano et orchestre en Ut dièse mineur, Op30, mvt 1 (Moderato - Allegretto quasi polacca) :


[/memberprime]

Découvrez une production comparable !

Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

Share

Quelques vidéos à propos de ce compositeur

Voici une liste de vidéos illustrant la production ou la vie de ce compositeur (en cas de vidéo indisponible, supprimée, ou n'ayant plus de rapport avec le sujet, nous vous présentons nos excuses, cela est liée à l'évolution naturelle de la plateforme YoutubeEn cas de blocage, ou de vidéo en plusieurs parties, cliquez sur le titre de la vidéo pour vous rendre directement sur Youtube et réessayer ou voir la suite).

Nombre limité à 3 pour les non inscrits, à 5 pour les inscrits et à 10 pour les membres Premium. Inscrivez-vous !

[yt4wp-grid search_term="Rimski Korsakov Nikolai"]

Showing results for "Rimski Korsakov Nikolai"

  • The Best of Korsakov

    Description
    Love classical music? Learn to play the best PIANO pieces the easiest way: http://tinyurl.com/classic-flowkey Nikolai Rimsky-Korsakov Tracklist: Sheherazade ...

     

  • Rimsky-Korsakov: Scheherazade / Gergiev · Vienna Philharmonic · Salzburg Festival 2005

    Description
    Gran presentación de la Orquesta Filarmónica de Viena dirigida por Valery Gergiev, interpretando la famosa obra "Scheherazade" del compositor ruso Nikolai ...

     

  • Nikolai Rimsky-Korsakov - Scheherazade

    Description
    Part of 2nd movement of Scheherazade suite.

     

  • The Best of Rimsky-Korsakov

    Description
    The Best of Nikolai Andreyevich Rimsky-Korsakov (18 March [O.S. 6 March] 1844 -- 21 June [O.S. 8 June] 1908) Rimsky-Korsakov believed, as did fellow ...

     

  • Nikolaj Rimski Korsakov Šeherezada Шехерезада

     

  • Rimsky-Korsakov: Scheherazade - op.35

    Description
    NEW 2017: American in Paris. https://youtu.be/RUMJPlQwa50 NEW! Amazing and Stunning performance of this orchestra: Smetana - The Moldau!

     

  • Rimskij-Korsakov Trombone Concerto

    Description
    Macau Band Fair 2013 Gala Concert Grand Auditorium CCM, 24.07.2013 Macau Wind Symphony Conductor: Lio Kuok Man Trombone: Gabriele Marchetti If you ...

     

  • Nikolai Rimsky-Korsakov / Luigi Denza - Neapolitan Song, Op. 63 (Funiculì Funiculà)

    Description
    Conductor: Sir. Roger Norrington Orchestra: BBC Symphony Orchestra.

     

  • Rimsky-Korsakov The Tsar's Bride (Ouverture)

    Description
    Rimsky-Korsakov: The Tsar's Bride - Ouverture Russian National Orchestra Mikhail Pletnev, conductor Rec. 1993.

     

  • Nikolai Rimsky-Korsakov - Symphony No.3 in C-major, Op.32 (1873)

    Description
    Picture: Morning in a Pine Forest by Ivan Shishkin & Konstantin Savitsky (1889) Nikolai Rimsky-Korsakov / Николай Андреевич Римский-Корсаков Work: ...

     

  • Nikolay Rimsky-Korsakov, The Legend of Kitezh

    Description
    Режиссер: Eimuntas Nekrošius Исполнители: Михаил Казаков - Князь Юрий Всеволодович Виталий Панфилов - Княжич Всевол...

     

  • Nikolay Rimsky-Korsakov - Serenade for Violoncello

    Description
    Nikolay Rimsky-Korsakov (1844-1908), Россия - Serenade pour violoncelle, op. 37 Vytautas Sondeckis, violoncello Lithuanian Chamber Orchestra David ...

     

  • Bumbarov let-Nikolaj Rimski Korsakov

    Description
    Subscribe .

     

  • Nikolai Rimsky-Korsakov - Sheherazade Op. 35

    Description
    Sheherazade (Scheherazade; Russian: Шехерезада, Shekherezada in transliteration), Op. 35, is a symphonic suite composed by Nikolai Rimsky-Korsakov in ...

     

  • Nikolay Rimsky-Korsakov - Fantasia on Serbian Themes / Фантазија на српске теме

    Description
    Nikolay Rimsky-Korsakov (1844-1908), Россия - Fantasia on Serbian Themes, Op. 6 (1867) - Фантазија на српске теме Philharmonia Orchestra Yondani Butt ...

     

  • Flight of the Bumblebee

    Description
    An excellent song!!! Written by Rimsky-Korsakov. If you like it as much as me, you will vote 5 stars for this video. Enjoy! :D If you wish to try League Of Legends ...

     

  • Nicolai Rimsky-Korsakov: Concerto for trombone

    Description
    Performed by: Carsten Svanberg.

     

  • Nikolai Rimski - Korsakov - Sheherezade ( Camerata Regala )

    Description
    Camerata Regala , Vlad Vizireanu (Conductor), Radu Chisu (Solo Violin) Romanian Atheneum, 20 June 2014 !!!

     

  • Flight Of The Bumblebee - Rimsky-Korsakov

    Description
    Flight Of The Bumblebee - Rimsky Korsakov.

     

  • Nikolai Rimsky-Korsakov: String Quartet in G Major

    Description
    Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908) String Quartet in G Major I. Allegro non troppo II. Largo III. Molto moderato (alla polacca) IV. Allegretto The Amati Quartet ...

     

  • Nikolai Rimsky-Korsakov - Symphonic Suite Scheherazade / «Шехерезада».

    Description
    Ballet Scheherazade. Sheherazade (Scheherazade; Russian: Шехерaзада, Shekherazada in transliteration), Op. 35, is a symphonic suite composed by Nikolai ...

     

  • Nikolai Rimsky-Korsakov Scheherazade, Mov II

    Description
    Gerard Schwarz, conductor All-Star Orchestra Nikolai Rimsky-Korsakov: Scheherazade, II: The Kalendar Prince Recorded August 2014.

     

  • Rimsky Korsakov : "Scheherazade " Symphonic Suite Op.35

    Description
    Scheherazade, Symphonic Suite, Opus 35 Vienna Philharmonic Orchestra André Previn All copyrights belong to their respective owners. no copyright ...

     

  • Flight of the bumblebee by Nikolai Rimsky-Korsakov

    Description
    Tale of Tsar Saltan: Suite, Op. 57 - Flight of the bumblebee by Nikolai Rimsky-Korsakov. Russian National Orchestra. Moscow State Conservatory (Grand Hall), ...

     

  • Nikolai Rimsky-Korsakov - Piano Trio in C Minor