Kabalevsky Dmitri

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Kabalevsky Dmitri

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Qu'a-t-il donc composé ?

Trouver les oeuvres de ce compositeur via cette recherche :

Indiquez si vous appréciez ce compositeur !

Cette action est réservée aux inscrits.

> Découvrez un compositeur similaire en cliquant ici <

Qui était-il ? Quelle était sa musique ?

Compositeur russe né en 1904 et disparu en 1987, Kabalevsky a vécu sous le régime soviétique, et y a acquis le statut particulier de compositeur officiel. Ce titre est immédiatement suspect étant donné la sévérité du régime à cette époque. On se souvient en particulier des difficultés de Chostakovitch avec Staline et de la censure qui s'imposait en URSS, d'autant plus marquée au début de la guerre froide. Cette censure bannissait des scènes soviétiques la musique "moderne" (dont il est difficile de donner une description précise, elle inclut la musique atonale, la musique théorique (gammes ou échelles étranges) et"intellectuelle", ou américaine) , au profit d'une musique marquée par le patriotisme et la tradition populaire, laïque et roturière. Cela éclaire la relative mise à l'écart de Rimski-Korsakov, trop aristocratique, au profit de Tchaïkovsky, plus démocratique. Dans ce contexte, toute musique soviétique officielle a été taxée de conventionnelle, figée, morte, sans intérêt par nos critiques occidentaux, encensant les esprits libres comme Stravinski. La réalité rattrape cette fiction mensongère via Tchaikovsky, Chostakovitch ou Prokofiev qui reçoivent en occident depuis quelques décennies l'acclamation qu'ils ont toujours méritée, alors qu'ils étaient volontiers méprisés jusque dans les années 1960-70. La rédemption n'est pas encore arrivée pour Kabalevsky qui a eu la malheur, ou, d'après moi, la bonne idée, de refuser le modernisme de ses contemporains pour poursuivre les explorations stylistiques débutées par Tchaikovsky et Rimski-Korsakov, à la manière de Glazounov. En plein milieu du XXème siècle, cette démarche peut surprendre, mais à l'écoute des œuvres produites, on ne peut que la saluer.

Si Glazounov pêche parfois par une proximité stylistique trop grande avec Korsakov, sans en avoir le génie, Kabalevsky a su en exploiter les innovations et les adapter à ses propres inspirations. Bien plus rhapsodique et frustre que Korsakov, Kabalevsky hérite de sa virtuosité et de sa couleur orchestrale. La diversité des sons et la superposition des thèmes développés, la mobilité et la souplesse orchestrale sont impeccables. Cependant la thématique elle-même est plus terre-à-terre : on abandonne les contes et les fastes orientaux, pour se tourner vers des récits populaires, des histoires de paysans et de villages perdus dans les bois, de bals populaires. Mais si l'inspiration est plus modeste, Kabalevsky sait lui donner une forme et une couleur, une noblesse et une autorité.

Sa deuxième symphonie illustre à merveille le génie de cette démarche : partant de motifs simples, Kabalevsky construit un édifice d'une beauté sans précédent, mélangeant à la fois la sublime, le pathétisme et l'extase. Ses œuvres concertantes (5 concertos pour piano et un concerto pour violon), si elles n'atteignent pas le lyrisme de cette symphonie, possède le charme tout particulier de l'idée qu'ont les nobles des paysans et de leur lieux et modes de vies. Cet état d'esprit produit des œuvres pittoresques, vivantes, colorées, et parfois géniales. Parfois simples et naïves, il faut le dire.

Écouter

Voici des extraits des œuvres principales de Kabalevsky :

Concerto pour violon en Ut mineur, Op48, mvt 1 (Allegro con brio):

Galop, extrait du ballet "les comédiens" : [member]

[/member]

Découvrez une production comparable !

Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

Share

Quelques vidéos à propos de ce compositeur

Voici une liste de vidéos illustrant la production ou la vie de ce compositeur (en cas de vidéo indisponible, supprimée, ou n'ayant plus de rapport avec le sujet, nous vous présentons nos excuses, cela est liée à l'évolution naturelle de la plateforme YoutubeEn cas de blocage, ou de vidéo en plusieurs parties, cliquez sur le titre de la vidéo pour vous rendre directement sur Youtube et réessayer ou voir la suite).

Nombre limité à 3 pour les non inscrits, à 5 pour les inscrits et à 10 pour les membres Premium. Inscrivez-vous !

[yt4wp-grid search_term="Kabalevsky Dmitri"]
Fatal error: Uncaught exception 'Google_Service_Exception' with message 'Error calling GET https://www.googleapis.com/youtube/v3/search?part=id%2Csnippet&q=Kabalevsky+Dmitri&maxResults=25&order=relevance&regionCode=US&type=video&key=AIzaSyAX7O8mAbtCTAKiEJ9BP6puFw6VPkpkSxA: (403) The request cannot be completed because you have exceeded your <a href="/youtube/v3/getting-started#quota">quota</a>.' in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php:79 Stack trace: #0 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php(44): Google_Http_REST::decodeHttpResponse(Object(Google_Http_Request)) #1 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Client.php(499): Google_Http_REST::execute(Object(Google_Client), Object(Google_Http_Request)) #2 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Resource.php(195): Google_Client->execute(Object(Google_Http_Request)) #3 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/YouTub in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php on line 79