Glière Reinhlod

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Glière Reinhlod

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Qu'a-t-il donc composé ?

Trouver les oeuvres de ce compositeur via cette recherche :

Indiquez si vous appréciez ce compositeur !

Cette action est réservée aux inscrits.

> Découvrez un compositeur similaire en cliquant ici <

Qui était-il ? Quelle était sa musique ?

Compositeur Russe, héritier de Rimski-Kosakov, bien que n'ayant pas été son élève, Glière récupère et applique avec un délice évident les enseignements de Korsakov, tout en ajoutant une touche d'héroïsme et d'effet de masse à son orchestre. Dimension vraisemblablement issue de ses origines germaniques et de l'influence de Wagner. Il a également hérité de Tchaikovski l'attrait pour les ballets puisqu'il en a composé plusieurs. Né en 1874, et mort en 1956, Glière a vécu la période la plus tourmentée de l'histoire, mais il n'a pas sombré dans le mauvais côté du modernisme facile, pour rester fidèle à une production visant en premier chef l'esthétisme, plus que la nouveauté ou la simplicité. Il n'est pas rare de le voir affublé de l'adjectif "post-romantique", je lui préfère celui de romantisme mature, car il a surtout joué avec les clés d'or du romantisme plutôt qu'il ne l'a dépassé.

Trois symphonies, un concerto pour violon et orchestre, pour harpe et orchestre, pour soprano et orchestre, plusieurs ballets et poèmes symphoniques, pour ses oeuvres majeures. Glière achève une synthèse intéressante et originale des styles germaniques et russes, à la fois rhapsodique et structuré, chantant et écrasant alternativement, immense comme une montagne ou léger comme une danse de jeunes filles, ses oeuvres sont toutes d'une richesse orchestrale et d'une impeccable composition.

Découvrez une production comparable !

Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

Share

Quelques vidéos à propos de ce compositeur

Voici une liste de vidéos illustrant la production ou la vie de ce compositeur (en cas de vidéo indisponible, supprimée, ou n'ayant plus de rapport avec le sujet, nous vous présentons nos excuses, cela est liée à l'évolution naturelle de la plateforme YoutubeEn cas de blocage, ou de vidéo en plusieurs parties, cliquez sur le titre de la vidéo pour vous rendre directement sur Youtube et réessayer ou voir la suite).

Nombre limité à 3 pour les non inscrits, à 5 pour les inscrits et à 10 pour les membres Premium. Inscrivez-vous !

[yt4wp-grid search_term="Glire Reinhlod"]
Fatal error: Uncaught exception 'Google_Service_Exception' with message 'Error calling GET https://www.googleapis.com/youtube/v3/search?part=id%2Csnippet&q=Glire+Reinhlod&maxResults=25&order=relevance&regionCode=US&type=video&key=AIzaSyAX7O8mAbtCTAKiEJ9BP6puFw6VPkpkSxA: (403) The request cannot be completed because you have exceeded your <a href="/youtube/v3/getting-started#quota">quota</a>.' in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php:79 Stack trace: #0 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php(44): Google_Http_REST::decodeHttpResponse(Object(Google_Http_Request)) #1 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Client.php(499): Google_Http_REST::execute(Object(Google_Client), Object(Google_Http_Request)) #2 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Resource.php(195): Google_Client->execute(Object(Google_Http_Request)) #3 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/YouTube.p in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php on line 79