Chopin Frédéric

Découvrir, partager, mieux connaître le meilleur de la musique : vivez la musique classique autrement !

Chopin Frédéric

Mots-clés associés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Qu'a-t-il donc composé ?

Trouver les oeuvres de ce compositeur via cette recherche :

Indiquez si vous appréciez ce compositeur !

Cette action est réservée aux inscrits.

> Découvrez un compositeur similaire en cliquant ici <

Qui était-il ? Quelle était sa musique ?

Compositeur polonais, mais ayant principalement vécu en France, né en 1810 et décédé en 1849, Chopin est, avec Liszt, le père de la technique instrumentale moderne du piano, ainsi que le créateur d'une esthétique nouvelle avec les premiers romantiques. Il s'installe dès 1830 à Paris, où se retrouve la fleur de création artistique de la première moitié du siècle, Berlioz, Paganini, Liszt, Rossini, Schumann, et tant d'autres. D'un physique assez faible, Chopin meurt relativement jeune, auréolé d'une gloire qui devient chaque jour plus internationale. A la fois professeur et interprète, il parcourt les salles les plus connues pour donner des concerts ou enseigner ses techniques, ce qui ajoute à sa renommée. Chopin s'est toujours tourné vers l'avenir quand il composait de la musique. N'ayant que peu d'intérêt pour la musique de ses prédécesseurs ou ses contemporains, il en utilise les bases pour construire une musique personnelle et résolument moderne. Elle inspirera d'ailleurs l'ensemble de compositeurs pour piano du XIXème siècle, et même certains compositeurs du XXème siècle, dont Rachmaninov.

On peut séparer en deux groupes la musique de Chopin. D'un côté se trouve une production principalement concertante et issue des premières années du compositeur, de l'autre se trouvent principalement les compositions pour piano seul qu'il créa lors du dernier tiers de sa vie. Ces séparations datées restent floues, et on différenciera mieux ces deux styles en les décrivant séparément.

Le premier rejoint les sentiments fougueux et révoltés de Beethoven. Chopin ne s'embarrasse pas de détails esthétiques envahissants, il s'implique viscéralement dans les intentions de sa musique. On y retrouve les cris de révolte d'un coeur passionné, d'un esprit guerrier et enragé, qui se traduisent dans un pianisme puissant, charnel et tourbillonnant. Cela se manifeste également par une orchestration assez approximative dans ses oeuvres concertantes, reprenant simplement les bases du Beethoven de la cinquième symphonie. L'idée est avant tout de marquer les auditeurs par un élan ravageur insoutenable, habité par les sentiments les plus nobles, mais aussi les plus violents. Cet impératif esthétique parlera à tous ceux qui ont connu ces moments de doute profond, de volonté infinie, d'énergie farouche, et de combats désespérés contre les injustices de la vie ou du destin. Ce style n'est cependant jamais agressif musicalement, au contraire il sait rehausser l'intensité des messages, et est souvent ponctué de passages plus proches du deuxième aspect de Chopin.

Ce second style se manifeste plus à travers des sentiments tristes, mélancoliques, marqués plus par le rejet du combat et la recherche de la beauté du monde, en marge de sa cruauté. On retrouve alors un pianisme, qui s'il reste puissant et passionné, sert des lignes mélodiques plus liées, plus onctueuses, plus douces, plus à même de toucher notre âme que nos entrailles. Dans cette dimension, Chopin a le génie des thèmes propices à exprimer ces sentiments tant nostalgiques et rêveurs, que charmeurs et enivrants, mais également celui des motifs mélodiques chargés de subtilité et de délicieux atours, parfaitement ciselés, impeccablement travaillés pour habiller de soie les élans du coeur. Cette esthétique marquera son ami Liszt, lequel cherchera à pousser au maximum ces constructions éthérées, aériennes, légère comme le vent mais saisissantes comme une rafale.

Dans les deux cas, cette musique est marquée par la prédominance totale du sentiment, des mots du coeur, dans une structure digne des meilleurs joailliers, à la fois solide et élégante, technique et artistique, existante mais effacée par la préciosité des matériaux.

Mon conseil

Les deux concertos de Chopin et l'Andante Spianato suivi de la Grande Polonaise illustrent à merveille ces deux dimensions de la musique de Chopin. Isolant de magnifiques petites clairières où pleurent les anges devant la beauté de la forêt, où se déroulent d'immenses scènes de batailles entres leurs frères et les incarnations du Destin. Ses Polonaises, en particuliers la militaire, ou l'héroïque, ses études du vent d'hiver ou révolutionnaire, marquent le premier style de Chopin, vif, puissant, révolté. Ses ballade, ses nocturnes ou ses préludes, certaines études comme Tristesse, incarnent le génie du compositeur dans son deuxième aspects, exprimant à merveille les inspirations mélancoliques, nostalgiques, ou gracieuses du compositeurs. Elles annoncent déjà l'impressionnisme musical de Liszt ou Debussy.

Découvrez une production comparable !

Voici une liste d'oeuvres ou d'artistes dont le style est proche de celui de cet article (par ordre de pertinence). Si celui-ci vous a plu, ou vous a intrigué, pourquoi ne pas poursuivre votre aventure avec un autre, proche de la même esthétique ?

La liste est limitée à 4 pour les visiteurs non-inscrits, 6 pour les inscrits, et sans limite pour les membres Premium : voir la page de la communauté.

Share

Quelques vidéos à propos de ce compositeur

Voici une liste de vidéos illustrant la production ou la vie de ce compositeur (en cas de vidéo indisponible, supprimée, ou n'ayant plus de rapport avec le sujet, nous vous présentons nos excuses, cela est liée à l'évolution naturelle de la plateforme YoutubeEn cas de blocage, ou de vidéo en plusieurs parties, cliquez sur le titre de la vidéo pour vous rendre directement sur Youtube et réessayer ou voir la suite).

Nombre limité à 3 pour les non inscrits, à 5 pour les inscrits et à 10 pour les membres Premium. Inscrivez-vous !

[yt4wp-grid search_term="Chopin Frederic"]
Fatal error: Uncaught exception 'Google_Service_Exception' with message 'Error calling GET https://www.googleapis.com/youtube/v3/search?part=id%2Csnippet&q=Chopin+Frederic&maxResults=25&order=relevance&regionCode=US&type=video&key=AIzaSyAX7O8mAbtCTAKiEJ9BP6puFw6VPkpkSxA: (403) The request cannot be completed because you have exceeded your <a href="/youtube/v3/getting-started#quota">quota</a>.' in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php:79 Stack trace: #0 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php(44): Google_Http_REST::decodeHttpResponse(Object(Google_Http_Request)) #1 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Client.php(499): Google_Http_REST::execute(Object(Google_Client), Object(Google_Http_Request)) #2 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/Resource.php(195): Google_Client->execute(Object(Google_Http_Request)) #3 /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Service/YouTube. in /home/vivremus/www/wp-content/plugins/wp2yt-uploader/inc/Google/Http/REST.php on line 79